L'Ours, projets mystères et télévision

Publié le 6 Novembre 2009

J'ai terminé mon Ours il y a quelques semaines déjà.
Ce fut long, et parfois difficile, mais c'est fini, et je suis très content !
Ça ne ressemble pas à ce que j'imaginais, mais je trouve que ça marche bien comme c'est.
Et puis est-ce qu'un album ressemble jamais à ce qu'on imaginait un an auparavant ?
En tous cas il est déjà sur le site des Éditions de l'An 2.

Je me remets à travailler, à peaufiner mon book pour le salon de Montreuil.
J'ai quelques pistes pour un autre album qui se dessinent. J'ai intitulé ça le Projet Mystère.
Et pour un autre Projet Mystère avec Benjamin, je me renseigne sur les émissions de télé des années 70.
C'est assez drôle. Toute un époque...
(les gens qui étaient nés à l'époque pourront peut-être même reconnaitre des gens !)
(quoique...)

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Oisiveté mon amie

Repost 0
Commenter cet article

béatrice des l 20/01/2010 23:14


Vincent, Bravo!
c'est merveilleux que ta BD voit le jour; elle est superbe et ton talent trouve son public!
je suis fan!
Je suis heureuse de te connaître
Amicalement
Béatrice 


Rozéfré 26/11/2009 09:37


Très beaux dessins. Bonne continuation


Thomas Nonyme 17/11/2009 18:42


Haha, monsieur Sorel ne se laisse pas faire.
D'après les éditeurs, une Bd "roman graphique" se vendra si le contenu est bon. Ca se vérifie à chaque coup apparemment car le client qui achète ce genre de "produit" (excusez du terme) n'est pas
un acheteur "lambda"  mais a des gouts bien développés et  achete "de la qualité" (encore pardon pour l'expression mochissime) et pas le dernier Lanfeust pour les couleurs de la couv.
Donc pas grave pour la couv (dont je suis pas fan mais j'aime l'intérieur donc je l'acheterai quand même).
Gros Bisous


François Matton 14/11/2009 20:31


"la tapisserie de Bayeux", oui, on y pense.
Je ne doute pas que sur divers plans ça soit en rapport avec le contenu du livre (au niveau conceptuel, références cultuturelles et tout et tout), mais comme ça, visuellement, du fait peut-être des
aplats de couleurs, je trouve qu'on est assez loin des planches intérieures.
Mais c'est peut-être très bien comme ça, hein !



Vincent Sorel 14/11/2009 22:12



Et oui, et en même temps, une couverture en noir et blanc n'aurait pas fonctionné... et je ne le sentais pas vraiment de faire une image en encres colorés... Et pis de toutes façons c'est comme
ça, et j'espère qu'elle va donner envie d'ouvrir le livre...



François Matton 14/11/2009 19:02


Eh bien, puisque vous le me demandez tous avec empressement, je trouve cette couverture très belle. Très belle en-soi, belle comme une frise égyptienne, mais le rapport avec (ce que je connais de)
l'intérieur du livre ne saute pas aux yeux...


Vincent Sorel 14/11/2009 19:14



Mais si voyons, l'ours qui se mêle au village ni vu ni connu, tous les villageois indifférents... (la 4e est un peu plus parlante peut-être, mais patience...) Avec les petites vignettes qui
racontent des choses du livre sans en dévoiler trop, et aussi la tapisserie de Bayeux, à peu près aussi médiévale que mon Ours, considérée souvent comme la première bande dessinée... Ça place mon
livre dans une lignée, dans le genre de la fable, voire même de la tragédie, avec en quelque sorte le choeur qui annonce en couverture ce qui va se passer sous les yeux éberlués du lecteur. C'est
finalement très très intello, comme couve. Et le rapport est très très évident :)