Articles avec #bande dessinee mon lapin tag

Publié le 22 Février 2017

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Bande dessinée mon lapin

Repost 0

Publié le 20 Février 2017

Cher journal,
Tu te souviens peut-être que j'avais illustré un beau roman jeunesse de Séverine Vidal il y a quelques mois. J'ai eu le plaisir de travailler sur le deuxième tome ; le ton est un peu différent, c'est plus touchant, mais c'est toujours aussi drôle et inventif.
Je n'ai pas pensé à faire de gif cette fois-ci (enfin si, j'en ai fait un, mais sur l'image la plus déprimante du livre, pas terrible pour la com...) mais je peux quand même te montrer quelques images.

J'ai totalement oublié de t'en parler, mais j'ai fait une double page dans L'Équipe magazine de ce week-end, qui revenait sur Bradley Wiggins, ce cycliste anglais accusé de dopage.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Oisiveté mon amie, #Bande dessinée mon lapin

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2017

Cher journal,
Après avoir parlé de géo-ingénierie, j'ai retravaillé sur une autre chronique scientifique pour Topo. Je l'ai écrite et dessinée tout seul comme un grand, et il y est question du fait qu'on a plus que 5 sens.

Et j'ai commencé à dessiner le sujet sur la guerre pour La Revue Dessinée !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Bande dessinée mon lapin

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2016

Cher journal,
J'ai fait 5 pages de BD pour Recto/verso, le supplément ados du journal de Saint-Étienne- du-Rouvray. C'est un reportage sur une classe de 3e qui est chargé de préparer un journal télévisé sur la mort de Jules César.

Sinon je suis toujours sur le découpage du sujet sur l'imaginaire de la guerre, avec Sylvain Venayre. Ça avance petit à petit, ça se met en place !

Il y a aussi d'autres choses en cours, mais qui prennent du retard ou qui sont en train de se caler. Je t'en parlerai plus longuement une prochaine fois.

Voir les commentaires

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Bande dessinée mon lapin

Repost 0

Publié le 3 Novembre 2016

Cher journal,
Ça fait bien longtemps que j'ai tenu au courant de mon travail. Après avoir passé quelque temps à faire de la commande jeunesse, je me remets à de la bande dessinée en ce moment, et ça fait vraiment plaisir.
J'ai fait la chronique scientifique du 3e numéro de Topo, ce petit frère de la Revue dessinée destiné aux 12-20 ans.

Je suis d'ailleurs en train de travailler avec l'historien Sylvain Venayre sur un sujet pour la Revue Dessinée sur l'histoire des imaginaires de la guerre : comment les figures anciennes du chevalier ou du soldat influencent notre vision de la guerre aujourd'hui. Se servir du passé pour éclairer le présent, tu vois l'idée.
J'en suis à l'étape du découpage, c'est-à-dire que je m'occupe de la narration : placement du texte, premiers croquis moches pour poser les idées. C'est l'étape la plus compliquée et la plus important ; il me reste encore plein de choses à caler mais ça avance, et c'est passionnant.

Et puis j'ai aussi un projet BD avec le formidable Stéphane Melchior dont je n'ai jamais parlé, sans doute par superstition parce que ce n'est pas signé. Mais comme j'y ai déjà passé pas mal de temps et que ça va probablement m'occuper pendant plusieurs mois l'année prochaine, il faut bien que je t'en parle, ne serait-ce qu'un peu. Disons que c'est un teaser frugal.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Bande dessinée mon lapin

Repost 0

Publié le 15 Mars 2016

Cher journal,
Peut-être as-tu entendu parler de Maison Fumetti (site et facebook), un lieu Nantais consacré à la bande dessinée et aux arts graphiques.
Expositions, rencontres, évènements, ateliers, résidences, cours, workshops, il s'y passera plein de choses super enthousiasmantes. Pourquoi je t'en parle ? Déjà parce que je fais partie du CA, parmi du sacré beau monde, et que c'est une aventure certes compliquée et chronophage, mais surtout passionnante et riche de possibles. Il y a (presque) tout à faire, tout à inventer, on est tous plein d'envies et de désir, et inch'allah on va vraiment faire quelque chose qui a de la gueule.
Je t'en parle aussi parce que le dernier numéro de la revue Place Publique est consacré à cette initiative, et qu'ils m'ont demandé à cette occasion de faire 5 planches sur le rapport entre Nantes et la BD.
J'ai commencé par interroger 17 auteurs de BD nantais our presque (merci à eux) pour connaître leur rapport à la ville (j'ai oublié de me compter dedans mais tant pis, maintenant que mes calculs sont faits je vais pas recommencer). C'est un sondage uniquement représentatif des gens que je connais :

35% des auteurs sont nés et ont grandi à Nantes, ce qui est pas mal. Ils y sont en moyenne depuis 8 ans et demi. 35% sont venus à Nantes par hasard (!), 23,5% pour suivre une fille, 35 % pour être près de la mer et de la Bretagne, 41% à cause de copains. Seulement 35% parce que la ville est sympa, et 23,5% parce que c'est dynamique au niveau culturel. 23,5% viennent de Paris, 12% d'Alsace. 76,5% sont heureux à Nantes, 17,5% pensent repartir un jour.

Tout cela est fort intéressant, mais ne peut que difficilement fournir matière à une BD passionnante. J'ai donc raconté des conneries.

Voir les commentaires

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Bande dessinée mon lapin

Repost 0