15/03/2016 Maison Fumetti & Place Publique

Publié le 15 Mars 2016

Cher journal,
Peut-être as-tu entendu parler de Maison Fumetti (site et facebook), un lieu Nantais consacré à la bande dessinée et aux arts graphiques.
Expositions, rencontres, évènements, ateliers, résidences, cours, workshops, il s'y passera plein de choses super enthousiasmantes. Pourquoi je t'en parle ? Déjà parce que je fais partie du CA, parmi du sacré beau monde, et que c'est une aventure certes compliquée et chronophage, mais surtout passionnante et riche de possibles. Il y a (presque) tout à faire, tout à inventer, on est tous plein d'envies et de désir, et inch'allah on va vraiment faire quelque chose qui a de la gueule.
Je t'en parle aussi parce que le dernier numéro de la revue Place Publique est consacré à cette initiative, et qu'ils m'ont demandé à cette occasion de faire 5 planches sur le rapport entre Nantes et la BD.
J'ai commencé par interroger 17 auteurs de BD nantais our presque (merci à eux) pour connaître leur rapport à la ville (j'ai oublié de me compter dedans mais tant pis, maintenant que mes calculs sont faits je vais pas recommencer). C'est un sondage uniquement représentatif des gens que je connais :

35% des auteurs sont nés et ont grandi à Nantes, ce qui est pas mal. Ils y sont en moyenne depuis 8 ans et demi. 35% sont venus à Nantes par hasard (!), 23,5% pour suivre une fille, 35 % pour être près de la mer et de la Bretagne, 41% à cause de copains. Seulement 35% parce que la ville est sympa, et 23,5% parce que c'est dynamique au niveau culturel. 23,5% viennent de Paris, 12% d'Alsace. 76,5% sont heureux à Nantes, 17,5% pensent repartir un jour.

Tout cela est fort intéressant, mais ne peut que difficilement fournir matière à une BD passionnante. J'ai donc raconté des conneries.

Rédigé par Vincent Sorel

Publié dans #Bande dessinée mon lapin

Repost 0
Commenter cet article